Home>CarifCom>France. Belgique. Suisse. Parution du nouveau roman  » Masi » de Gary Victor.
CarifCom Évenements

France. Belgique. Suisse. Parution du nouveau roman  » Masi » de Gary Victor.

France. Belgique. Suisse. Jeudi 23 aout 2018. Carifil. « L’écrivain le plus lu en Haïti publie ici son roman le plus bouillonnant. »

Masi, le nouveau roman de Gary Victor, est une satire sociale et politique. On y trouve l’humour ravageur et la puissance qui caractérisent son œuvre.

On chuchote que, grâce à La flûte enchantée de Mozart, le citoyen Dieuseul Lapénuri est nommé ministre aux Valeurs morales et citoyennes, avec le mandat d’arrêter la dégradation des mœurs et l’abomination qui gangrènent la République. L’île sombre dans la luxure. Le président se croise les bras et s’amuse à jouir, en criant Whitman, Rimbaud et Baudelaire. Entretemps, la première édition du festival gay et lesbien Festi Masi est annoncée. Les autorités s’y opposent de toutes leurs forces. Le festival, devenu affaire d’État, prend des proportions inimaginables. Cette ruée vers la vertu, on le sait bien, n’est que chimères et effronteries. Un roman qui nous propulse dans les bas-fonds de l’âme humaine.

Extrait :

« Dieuseul Lapénuri suait en dépit de l’air conditionné. Ce qui le gêna, ce fut un pied se glissant entre ses jambes, un pied s’étant débarrassé subrepticement d’un soulier durant les discus-sions. Il serra les cuisses. Le pied, perfidement, persista. Un orteil se pressa sur son sexe. Le président le regardait droit dans les yeux avec un sourire coquin. Dieuseul Lapénuri sut que c’était lui. »

Quelques mots de Gary Victor :

Masi est le «roman de la chute de l’être, de la corruption du pouvoir et de la flagornerie. Le récit se déroule en Haïti mais pourrait se dérouler n’importe où dans le monde. Derrière les murs des apparences se jouent les mêmes bouffonneries. Je vis dans un lieu où des femmes et des hommes font face à une précarité destructrice. Pour y échapper, elles.ils sont souvent prêt.es à toutes les compromissions et à accepter certaines formes de violence extrême. Les prédateurs naturellement en profitent. Surtout ceux qui festoient sur les cadavres des valeurs. »

L’auteur :

Romancier et journaliste, Gary Victor est né à Port-au-Prince où il vit. Ses ouvrages publiés en France, au Canada et en Haïti lui ont valu de nombreux prix littéraires. Il est l’auteur d’une œuvre originale acclamée dans son pays. Masi est son dixième titre paru chez Mémoire d’encrier.